Comment bien choisir ses sandales tongs pour femmes ?

AccueilLifeStyleComment bien choisir ses sandales tongs pour femmes ?

Pendant l’été, l’un des accessoires indispensables, c’est bien la chaussure dite tongs en France, gougoune au Canada, slache en Belgique et flip-flop en Angleterre. Elle est pratique et apporte un sentiment de sécurité où que l’on puisse se promener.

Il en existe plusieurs modèles de toutes les couleurs qui s’adaptent à toutes les tenues et surtout aux chaleurs fortes de l’été. C’est même devenu un incontournable des tendances, chaque année, toutes les marques de prêt-à-porter en proposent en quantité à des prix abordables. Mais comment bien choisir des sandales tongs pour femmes ? Pour connaître la réponse, suivez-nous dans le présent article.

Sandales tongs pour femmes : peut-on les porter trop longtemps ?

La tong est une chaussure dotée d’une semelle en caoutchouc et de lanières qui la maintiennent confortablement aux pieds. Cette dernière a beau présenter que des avantages pratiques, elle peut ne pas être la chaussure la mieux adaptée pour nous, elle doit donc être portée d’une certaine manière précise pour qu’elle ne nous cause pas de tort.

Elle doit se porter dans les moments où on a envie de détendre nos pieds. Il serait préférable qu’elle ne soit pas portée trop longtemps, car elle ne permet pas aux pieds d’être bien maintenus.

Vous devriez porter des tongs quand vous allez à la plage, quand vous êtes au bord de la piscine ou bien prenez-les avec vous dans votre sac pour les échanger quelques instants avec vos talons si vous êtes à une soirée, mais jamais pour faire une randonnée ou pour une sortie shopping.

En effet, si vous tombez, les tongs ne vous protégeraient pas comme feraient d’autres chaussures, et vos pieds seraient plus susceptibles d’être blessés d’une manière assez grave.

Les différents risques que comporte le port des tongs

Les tongs sont déconseillées pour les personnes qui ont des problèmes de pieds comme un trouble statique, ou pour ceux qui ont des problèmes de dos, des hanches ou du bassin comme les déformations. La liste des mauvaises conséquences que comporte le port des tongs ne touche pas que ceux qui ont déjà des problèmes de santé physiques, elles peuvent :

  • Irriter le pied à cause des transpirations et des frottements de leur lanière entre le gros orteil et celui d’à côté jusqu’à même pouvoir créer des ampoules ;
  • Déclencher un eczéma de contact chez les personnes qui l’ont à cause de la chaleur ;
  • Faire apparaître des orteils en griffe, car comme le pied n’est pas assez bien maintenu, les orteils se recroquevillent et se contractent à chaque pas ;
  • Affaisser la voûte plantaire à cause de la semelle qui peut parfois être trop souple ;
  • Déformer le pied en pied valgus (le talon dévie à l’intérieur et la malléole externe ressort davantage) à cause de sa mauvaise maintenance ;
  • Fragiliser le tendon d’Achille, car elles sont très plates et cela a comme conséquence que le pied se tend encore plus lors d’une marche.

Conseils pour bien choisir les tongs à porter

Si vous aimez malgré tout porter des tongs, car nous l’admettons, elles peuvent être très stylées et pratiques quand elles sont bien portées, alors il y a quelques indications que vous devriez prendre en compte pour éviter tous les désagréments qui peuvent être causés :

  • Choisissez une semelle avec laquelle il y a moins de risques de glisser pour ne pas vous blesser : les semelles antidérapantes ;
  • Choisissez des modèles de tongs qui ont de grosses lanières et qui peuvent donc encore mieux maintenir le pied ;
  • Choisissez une matière qui absorbe l’humidité pour éviter tout risque pour les personnes qui ont de l’eczéma, comme le cuir ;
  • Choisissez des tongs aux semelles dénivelées qui épousent la forme de vos pieds ;
  • Ne choisissez pas les tongs à talons, car cela irrite encore plus la zone entre le gros orteil et celui d’à côté.

Il faut aussi à tout prix éviter de conduire avec des tongs, cela peut être très dangereux. Elles peuvent se coincer ou même glisser entre les pédales, et cela pourrait engendrer un accident très grave et plein d’autres soucis d’inconfort. C’est d’ailleurs passible d’une amende qui peut atteindre 150 euros.